Syselcom étend ses activités à Bern

Article parût le 27.08.2013 sur www.agefi.coml

Syselcom. L’entreprise de cloud computing étend ses activités à Berne. Ce deuxième partenariat en Suisse alémanique permet à l’entreprise de tenir ses objectifs.

Fatima Sator

Syselcom Mutuelle Informatique basée au Mont-sur-Lausanne a récemment annoncé un partenariat avec Diso située à Gümligen. Après la conclusion d’une collaboration avec SolvAxis en avril, la société accentue ainsi sa présence en Suisse alémanique. Elle s’est donnée deux ans pour y être solidement ancrée. Pour atteindre cet objectif elle compte investir en créant un nouveau centre de données dans la région zurichoise et signer d’autres accords avec des partenaires locaux. Syselcom est déjà leader sur son marché en Suisse occidentale. Plus de 15 sociétés intègrent ou revendent les produits de la société. «D’importantes collaborations ont été établies avec Protocol, Ofisa ou encore avec One solution», précise le directeur général de SyselCom, Marc Boudriot.

Le Cloud permet l’utilisation de serveurs distants, externalisés, pour traiter et stocker l’information. Syselcom a choisi quant à elle de s’adresser principalement aux petites et moyennes entreprises. Les PME bénéficiant des services SyselCloud n’ont plus besoins de s’équiper de serveurs ou d’infrastructures lourdes qu’elles doivent gérer au quotidien. Depuis 2011 la société a alloué deux millions de francs sur ses fonds propres afin de financer son projet de cloud computing. L’équilibre financier devrait être réalisé cette année. Depuis deux ans, Syselcom est en pleine mutation. Crée en 1995 par l’actuel CEO et trois autres co-créateurs, l’entreprise avait mis en stand-by son activité pendant trois ans dans les années 2000. Marc Boudriot a repris l’affaire en 2003. Dés 2011 il a commencé à investir dans le développement d’une infrastructure et d’une gamme de services de type coud computing dédiés aux entreprises. En commercialisant la gamme Syselcloud en 2012, l’activité prend rapidement de l’importance. Avec déjà 80 clients, elle représente 40% de la totalité des produits de l’entreprise. «Vu son développement important nous prévoyons que le Cloud représentera rapidement plus de 80% de nos activités et pourquoi pas, un jour, 100%» explique Marc Boudriot. Le reste des ventes est généré par l’activité historique de la société: l’infogérance d’infrastructures informatiques professionnelles et privées. Même si elle représente encore 60% du chiffre d’affaires, cette activité ne concerne aujourd’hui plus qu’une dizaine de clients.

Affichant un chiffre d’affaires annuel de deux millions de francs, la société vise à atteindre quatre millions de francs dans les services cloud d’ici deux ans. Elle emploie à ce jour 24 collaborateurs et plusieurs projets de développements sont à l’étude, notamment au travers de partenariats internationaux. Face aux autres offres cloud accessibles en Suisse Marc Boudriot avance un argument de poids. «Non seulement nous offrons un service et des infrastructures 100% suisse mais nous nous soumettons aux contraintes de sécurité établies par les normes ISO 27001 et ISO 20001. Le processus de certification, en cours depuis plus d’un an, sera finalisé ces tous prochains jours.»