Le cloud est-il un coffre-fort?

SyselCloud website

 Le Cloud est-il un Coffre Fort ?


Frederic Aubert

Déposer les données d’une société sur un serveur externe comporte des avantages évidents, mais suscite régulièrement de la méfiance. Frédéric Aubert, directeur technique de SyselCloud, nous détaille les mesures de sécurité mises en œuvre.

Quels risques faut-il prendre en compte ?

Nous travaillons sur trois axes. D’abord la confidentialité en nous assurant que la diffusion des données est limitée aux personnes autorisées. Nous veillons à leur intégrité et nous assurons qu’elles soient Publicité toujours disponibles. Notre engagement est défini par un niveau de service contractuel (SLA). La conformité avec cet engagement est assurée par la mise en œuvre de mesures techniques et organisationnelles validées par la certification ISO 27001.

Il est beaucoup question actuellement des risques liés à l’ingérence de certains Etats. Quelles garanties peut-on demander à ce sujet ?

Les risques sont réels. Il n’y a pas d’autre parade possible que de choisir des prestataires 100% nationaux et dont les données sont traitées et hébergées en Suisse exclusivement.

A quelles obligations légales les hébergeurs suisses doivent-ils se soumettre ?

Du point de vue du droit l’opérateur doit se conformer aux dispositions relatives à la protection des données (LPD) ainsi que celles liées au secret professionnel. Ils doivent impérativement garantir leurs systèmes contre la destruction accidentelle ou non autorisée, la perte accidentelle, les erreurs techniques, le vol ou l’utilisation illicite et les accès non autorisés. Il n’existe pas encore de réglementation spécifique au domaine même si le préposé fédéral a publié un certain nombre de recommandations. La certification ISO 27001 est à ce titre un pré- requis indispensable.

En quoi le Cloud est-il plus sûr qu’une infrastructure privée ?

Les PME profitent d’un niveau de sécurité normalement réservé aux multinationales. Aujourd’hui, le plus grand risque de sécurité est lié aux «insiders». L’externalisation ajoute une barrière supplémentaire entre les données et les employés.

Comment s’assurer de la qualité de l’hébergeur ?

Il doit être parfaitement trans- parent sur ses procédures internes et celles de ses partenaires. Les certifications ISO 27001 et ISO 20001 sont les meilleurs gages de qualité possible. L’hébergeur doit être ouvert à la visite de ses centres de données et offrir des solutions de réplication extra-muros.

Télécharger l’article

Pourquoi les PMEs raffolent-elles du Cloud Computing ?


Jean-Michel Melinand

Rencontre avec Jean-Michel Mélinand, Directeur Commercial de SyselCloud, marque de Syselcom Mutuelle Informatique SA, entreprise à la pointe du Cloud Computing Suisse.

La tendance du Cloud est-elle récente ?

Le Cloud existe déjà depuis de nombreuses années, en revanche des limitations techniques ne lui permettait pas d’être aussi accessible qu’aujourd’hui. Le débit et le prix des bandes passantes il y a 10 ans étaient un obstacle important qui forçait les entreprises à avoir toutes leurs applications et leurs infrastructures en local. La démocratisation de la fibre optique, l’accès à un internet haut débit et maintenant un accès mobile en 4G permettent au Cloud de devenir une solution viable, voir incontournable, des stratégies informatiques des entreprises.

Reste-t-il alors des obstacles technologiques ?

Nous ne pouvons plus forcément parler d’obstacles, mais plutôt de choix stratégiques. Le choix du bon partenaire d’hébergement devient donc crucial. Une société se doit de valider les infrastructures, la performance des solutions proposées, leurs coûts ainsi que les paramètres de sécurité mis en œuvre par l’hébergeur afin de garantir la confidentialité des données.

Quels sont les avantages du Cloud pour les entreprises ?

Il y en a beaucoup, mais en voici quelques-uns : l’accès à des infrastructures de pointes normalement inaccessibles pour une PME, un environnement flexible et évolutif ou les PMEs achètent uniquement ce qu’ils utilisent, une mobilité accrue, une meilleure sécurité grâce à l’externalisation des données, mais surtout des économies et une meilleure gestion des coûts liés à leur informatique.

Pourriez-vous nous citer un exemple ou s’applique un Cloud bien implémenté ?

Il est possible de se connecter de manière sécurisé à nos infrastructures depuis un terminal relié à internet, vous offrant ainsi un poste de travail mobile et sécurisé avec l’ensemble des données et des applications métiers de l’entreprise. Ce bureau virtuel fournit également un plan de sauvegardes automatiques avec un historique sur 24 mois afin d’éviter tout risque de perte de données. Par la même occasion, ce scénario offre également une économie sur l’ensemble des coûts informatiques par utilisateur.

Télécharger l’article